A la Une du blog de la Codecom


La communauté de communes du Pays de Montmédy vend 3 parcelles au lieu dit Bossu Pré (entrée de Montmédy en venant de Virton) pour l’installation d’activités artisanales ou commerciales.  Pour tout renseignement s'adresser au 03 29 80 16 44.


Coût des rideaux et travaux concernant les écoles de Montmédy



En réponse à une question concernant les 70 000 € de dépenses pour les écoles de Montmédy : il ne s'agit bien sûr par de rideaux dont le coût est de 2150 € mais de travaux dont voici le détail :

Rideaux : 2156.05 € TTC
Toitures (Couloir + classes 3 et 4) : 31206.60 € TTC +  14973.00 €TTC
Menuiseries Classe 3 + 4 + couloir  : 6446.76 € TTC
Peinture classe 3 : 3000 € TTC
Soit 57782.41 € TTC pour l'école Maternelle et le reste servira à l'école Primaire pour l'extension d'une classe (suppression d'un mur non porteur)
L'enveloppe prévue est et sera respectée.

En réponse à une question sur cette somme, la vice-présidente en charge du scolaire, secrétaire de séance (donc en train de prendre des notes), a lu, dans la colonne "observations" du budget le seul mot "rideaux"... et voilà comment naît une polémique...

La vérité sur les impôts locaux...



Un tract anonyme contenant des informations fausses concernant le budget de la Codecom, les investissements réalisés et la fiscalité a été distribué dans tout le canton et a provoqué des incompréhensions, des inquiétudes voire de la colère chez les habitants.

Relayés par les réseaux sociaux, ces mensonges jettent le discrédit sur la gestion de la communauté de communes et ternissent son image. Il est important de rétablir la vérité sur le budget et d’affirmer que tous les investissements prévus, tous votés à l’unanimité lors du mandat précédent, sont essentiels pour l’avenir du territoire.


 1. Les impôts locaux ne  doublent pas ! C'est la part Codecom (intercommunalité) qui double. Par contre, la part communale devrait baisser (pour les communes qui ont fait ce choix).




A Thonne-la-Long, commune qui baisse sa fiscalité depuis 2013,
la hausse des impôts locaux de 2014 à 2015 sera pour
Monsieur X, propriétaire d'une maison avec jardin, de 11,49%

Les personnes mal intentionnées qui vous expliquent
 que les impôts locaux vont doubler mentent délibérément.
Nous aimerions croire qu'il ne s'agit pas d'élus !

 2. Les actions de développement de l’économie touristique et la prise de compétence scolaire sont citées comme les raisons principales de l’augmentation, ce qui est vrai.
La Codecom a créé en 2010, à l’unanimité, un office de tourisme intercommunal chargé du développement touristique et  a pris, en 2013, la compétence scolaire, à l’unanimité moins une voix contre et une abstention.

Cette année se termine le deuxième et dernier programme Interreg  et le coût total des actions liées au tourisme pèsent sur le budget 2015 pour 207 000 € soit 6% du budget global. En ce qui concerne le scolaire,  il appartenait auparavant aux communes de payer aux syndicats scolaires et regroupement pédagogique intercommunal les frais de scolarisation des enfants.

En 2012,  le coût du scolaire et du périscolaire a été estimé à 949 000 euros. Depuis la prise de compétence, c’est désormais à la Codecom de supporter ces dépenses augmentées par le coût des nouvelles activités périscolaires et celui de la demi-journée supplémentaire (décisions gouvernementales).

Lors de la prise d’une compétence nouvelle par  la codecom, la plupart des communes qui voient leurs charges diminuer, parfois fortement, devraient être en mesure de  compenser ou  d’atténuer l’effet de la hausse de  la fiscalité intercommunale par une baisse de leur propre fiscalité  mais cela relève de la responsabilité des élus communaux. Certains l’ont fait. La commune de Montmédy par exemple, souvent prise pour cible par les détracteurs de la Codecom, baisse en 2015 sa fiscalité de 120 000 €. (la fiscalité à Montmédy en 2015)

3. Notre fiscalité est désormais comparable à celle des communautés de communes voisines comme l’indique le tableau suivant.
  

NB : Le montant des impôts est lié au taux mais également à la valeur locative, différente d’une commune à l’autre. 
Les taux dépendent des compétences intercommunales différentes d’une codecom à une autre. La Codecom de Spincourt par exemple a  toutes les compétences, ce qui explique un taux plus élevé qu’ailleurs. La fiscalité des communes y est plus basse.


4. Les investissements terminés ou en cours de réalisation sont financés sans emprunt. Ils bénéficient d’aides très importantes de l’Europe, de l’Etat, de la Région, du Département et d’autres financeurs. Dans un contexte économique difficile, ces aides ont été obtenues grâce à la pertinence et à la qualité des projets présentés. Nous pouvons nous en féliciter.

Sur un investissement total de 6 059 414,00 €, 
la part CODECOM restante est de  1 382 082,76 € financée
 sans avoir recours à l'emprunt
et donc sans endetter les générations futures.


- La maison de santé, le foyer logement et la crèche génèrent des loyers qui viennent en remboursement de la part Codecom. Aucun emprunt n'a été nécessaire pour financer ces équipements.

- Les investissements touristiques bénéficient d'un financement de 50% par l'Europe (y compris pour les frais de fonctionnement liés au projet interreg et les salaires des chargées de mission).

- Pour le logement foyer, un emprunt est envisagé et budgété (les seuls autres emprunts en cours sur le budget général sont les reprises d'emprunts des écoles). Les loyers des résidents viendront en remboursement du résiduel de l'investissement. Les subventions attendues sont très importantes mais elles ne sont pas encore toutes confirmées.

- Les investissements liés au pôle patrimoine habitat concernent l’église Saint-Martin, la maison des patrimoines et  l’aménagement de trois casemates à la Citadelle (à la disposition d'entreprises). Le pôle patrimoine habitat a obtenu en 2011 le label « Pôle d’Excellence Rural » et bénéficie d’une aide de 50% de l’Etat à laquelle s’ajoutent les aides de la Région et du Département.

- La plupart des travaux sont réalisés par des entreprises meusiennes.

Ces investissements  permettent d'offrir aux habitants du territoire des services indispensables et participent à son développement économique.

Une étude présentée aux élus du Pays de Verdun le 7 mai 2015 à la salle des fêtes de Montmédy montre une nouvelle fois qu'un de nos atouts essentiels en terme de développement économique et de création d'emplois est le tourisme.

La nouvelle charte du Pays de Verdun rejoint l'ensemble de nos orientations :

- Développement de l'économie, notamment touristique : nous avons réalisé deux projets européens avec les Maisons du tourisme de Gaume et de la Semois, ce qui a permis de mettre en tourisme notre territoire qui était fortement sous-équipé avant 2008.

- Actions autour de la rénovation de l'habitat : nous avons obtenu le label Pôle d'Excellence Rurale pour notre Pôle Patrimoine Habitat

- Prise en compte des besoins des seniors (papyboom de 2010 à 2030) : nous construisons un foyer logement pour personnes âgées.

Depuis 2008, dans un contexte économique difficile en France et en Europe, les élus et les techniciens de la Communauté de Communes du Pays de Montmédy travaillent avec passion et détermination à la mise en valeur, à l'animation et à l'équipement du territoire pour accroître son attractivité et répondre le mieux possible à vos besoins.


Laissons le mensonge, la calomnie, la diffamation de côté
 pour regarder l'avenir, sereinement !


Le Président
Jean-Marie BRADFER



La réaction de Claude Léonard :

Lors de son discours après la cérémonie du 8 mai à Montmédy, Claude Léonard a réagi vivement au tract anonyme distribué récemment. Il n'est pas intervenu en tant que Président du conseil départemental mais simplement en tant qu'élu communautaire. 
Il a affirmé "apporter son soutien total à l'équipe de la communauté de communes qui conduit des projets essentiels pour l'avenir du territoire en termes de santé, de services et de développement économique." Il est totalement indigné par la manière dont "des opposants à la Codecom propagent de fausses informations dans le seul but de déstabiliser voire d'anéantir l'équipe en place et de revenir à une époque et des pratiques que l'on croyait révolues dans le Pays de Montmédy". Il a rappelé enfin que "ces projets ont été votés à l'unanimité entre 2009 et 2012" et il est "stupéfait de voir que certains les remettent en cause aujourd'hui".




Coût des rideaux et travaux concernant les écoles de Montmédy

En réponse à une question concernant les 70 000 € de dépenses pour les écoles de Montmédy : il ne s'agit bien sûr par de rideaux dont le coût est de 2150 € mais de travaux dont voici le détail :

Rideaux : 2156.05 € TTC
Toitures (Couloir + classes 3 et 4) : 31206.60 € TTC +  14973.00 €TTC
Menuiseries Classe 3 + 4 + couloir  : 6446.76 € TTC
Peinture classe 3 : 3000 € TTC
Soit 57782.41 € TTC pour l'école Maternelle et le reste servira à l'école Primaire pour l'extension d'une classe (suppression d'un mur non porteur)
L'enveloppe prévue est et sera respectée.

En réponse à une question sur cette somme, la vice-présidente en charge du scolaire, secrétaire de séance (donc en train de prendre des notes), a lu, dans la colonne "observations" du budget le seul mot "rideaux"... et voilà comment naît une polémique...

Impact de l'augmentation de la part codecom et de la baisse éventuelle de la part communale



Pour connaître l'augmentation de vos impôts locaux suite à l'évolution des parts intercommunales et communales, vous pouvez utiliser le simulateur ci-dessous mais auparavant, vous devez entrer les anciens et les nouveaux taux en vigueur dans votre commune. 



Tract anonyme : la réaction de Claude Léonard



Lors de son discours après la cérémonie du 8 mai à Montmédy, Claude Léonard a réagi vivement au tract anonyme distribué récemment. Il n'est pas intervenu en tant que Président du conseil départemental mais simplement en tant qu'élu communautaire. 
Il a affirmé "apporter son soutien total à l'équipe de la communauté de communes qui conduit des projets essentiels pour l'avenir du territoire en termes de santé, de services et de développement économique." Il est totalement indigné par la manière dont "des opposants à la Codecom propagent de fausses informations dans le seul but de déstabiliser voire d'anéantir l'équipe en place et de revenir à une époque et des pratiques que l'on croyait révolues dans le Pays de Montmédy". Il a rappelé enfin que "ces projets ont été votés à l'unanimité entre 2009 et 2012" et il est "stupéfait de voir que certains les remettent en cause aujourd'hui".

La fiscalité à Montmédy en 2015



Par délibération du 31 mars 2015, le conseil municipal de Montmédy, considérant que la commune n'avait plus la charge du scolaire suite au transfert de compétence à la codecom, a décidé de baisser la fiscalité communale.




Taxe d'habitation à Montmédy. Exemple d'une personne louant un F2 à Montmédy et ayant payé en 2014 une part codecom de 70 € (exemple cité dans d'autres pages FB).
Une part codecom de 70 € en 2014 correspond à une base nette de 1000 €. Elle sera de près de 137 € en 2015 soit 67 € d’augmentation mais dans le même temps la part communale à Montmédy va baisser de 37 € car la taxe communale passe de 18,31% à 14,67%. Au total sa taxe d’habitation va augmenter de 31 €.
Voici ci-dessous un tableau avec les anciens taux et les nouveaux taux (codecom et commune de Montmédy).

Le parvis de l'église Saint-Martin



De nombreuses personnes se posent des questions au sujet de la transformation du parvis de l’église Saint-Martin.
Dans le cadre du développement du potentiel économique de la Citadelle et de la mise en place du pôle patrimoine habitat, l’église Saint-Martin, déjà entièrement rénovée par la commune de Montmédy, est en cours d’équipement et devient un lieu de conférences, d’exposition et également de concerts (éclairage, sonorisation, matériel de projection, chauffage des bancs, etc. ).
L’accessibilité des personnes à mobilité réduite est donc obligatoire et ne peut se faire que par la porte centrale de l’église. C’est pourquoi, sous la conduite de M. Caillault,  architecte en chef des monuments historiques, le parvis va être entièrement reconstruit en pierre de taille et permettra l’accès de l’église aux personnes en fauteuil. Ces travaux sont financés par la Codecom dans le cadre du pôle d’excellence rurale avec une aide importante de l’Etat et des collectivités territoriales.


Les plans d'exécution (agence Caillault)




Loi n° 2005-102 du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées.

La réglementation technique relative à l'accessibilité du cadre bâti aux personnes handicapées prise  en application de la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées est applicable depuis le 1er janvier 2007 aux bâtiments construits ou rénovés accueillant des établissements recevant du public ou des locaux d'habitation.